LA GARDIENNE DE COLERES ...

 

La première expérience a duré 3 mois, l’installation était située au 59  Rivoli, un lieu alternatif au sein duquel une trentaine d’artistes travaillent, accueillant le public tous les jours.

L'idée était de permettre aux visiteuses et visiteurs de se décharger d'une colère, d'un tourment etc...par le biais d'une lettre, ou d'un dessin.

Pour mener à bien cette performance, J'ai créé La Gardienne de Colères, sculpture-poupée de taille humaine. Installée dans un petit cabinet, dissimulé derrière un rideau rouge, aux allures de celui dédié aux curiosités…

A l’intérieur, une grande partie de mon travail artistique autour de la colère, les prédateurs ainsi que les proies, sous formes de sculptures-poupées, de dessins, de tableaux, d'une tenture brodée etc...

478 personnes sont venues se "décharger" d'un fardeau en déposant une lettre dans le sac de la Gardienne.

Je garantissais l’anonymat si il était choisi, ainsi que la destruction de toutes les missives lors d’une performance artistique finale et publique qui a eu lieu le 17 mai 2019.

Cette Performance au concept de confessionnal, peut être reprise et modelée suivant le projet, n'hésitez pas à me contacter, plusieurs autres possibilités peuvent être envisagées suivant les buts à atteindre...

marianne 2015. Créé avec Wix.com

  • Twitter Metallic
  • s-facebook